Frères et sœurs bien-aimés,

Que la Grâce de notre Seigneur Jésus-Christ soit avec vous. Amen.

 

LE SABBAT SELON LA FOI CHRÉTIENNE

Pourquoi les chrétiens s’assemblent le dimanche et non pas le samedi ?

 

Pour Israël, peuple de l’Ancienne Alliance, c’est-à-dire avant la venue de Jésus dans le monde et le salut qu’Il a accompli pour ce dernier par Sa mort à la croix et Sa résurrection, c’est le samedi ou le septième jour où se repose le peuple de Dieu pour Le servir et Le louer (et cesser toutes les activités quotidiennes).

 

Deux événements majeurs sont commémorés par les descendants d’Israël le jour du Sabbat, à savoir :

1°) La création de l’Univers par Dieu, et le repos qu’Il a observé au septième jour (Exode 20 : 8-11) ;

2°) La libération du peuple d’Israël de l’esclavage d’Égypte par le Seigneur (Deutéronome 5 : 12-15), cette seconde commémoration est liée à Pâque : l’immolation de l’agneau pascal et la fête du pain sans levain (Exode 12).

 

Jésus, à Son arrivée sur la terre et surtout après avoir accompli la mission salvifique que Dieu Son Père Lui a confiée :

1°) Donne une nouvelle vie à ceux qui croient en Lui et Le suivent (II Corinthiens 5 : 17 ; Galates 2 : 20) ;

2°) Libère ceux qui croient en Lui de l’esclavage du diable, du péché et de la mort (Jean 8 : 31-36 ; Hébreux 2 : 14-18), c’est Lui, d’ailleurs, la Pâque sacrifiée pour nous les humains (I Corinthiens 5 :7-8 ; Jean 1 : 29) et le Pain de vie descendu du Ciel (Jean 6 : 35, 48-51).

 

La nouvelle création et la libération totale pour l’Humanité ont été consacrées par le triomphe de Jésus-Christ sur la mort, Sa résurrection (I Corinthiens 15 : 13-18). Cela s’est produit et a été annoncé aux disciples du Seigneur ou l’église primitive le premier jour de la semaine ou dimanche (Jean 20 : 1-16, 19-23, 26-29). Par conséquent, c’est le nouveau jour hors du commun qui a marqué le cours de l’Univers, et depuis le premier jour ou dimanche est devenu jour du repos, pour rencontrer le Seigneur et organiser des liturgies (Actes des apôtres 20 : 7, notez bien que les membres de l’église primitive sont rassemblés (culte ou liturgie) pour « rompre le pain » c’est-à-dire prendre la Sainte Cène ; (I Corinthiens 16 : 1-4).

 

Ce n’est pas étonnant que le jour où l’Église sert en communauté ou collectivement le Seigneur ait changé à cause de l’œuvre de salut opérée par Jésus dans le monde, car même avant Sa mort et Sa résurrection Il a affirmé clairement que « le Fils de l’Homme est Maître du sabbat », autrement dit Lui-même (Fils de Dieu, Dieu) (Matthieu 12 : 8 ; Luc 6 :5), dans la juste mesure où c’est vraiment Jésus Qui est le véritable Repos (sabbat : cessation de la guerre, la fin des douleurs et il n’y a plus d’activité à faire) pour tous ceux qui souffrent et ont besoin de salut (Jean 5 : 1-9, remarquez ce qui est dit au verset 9 : « Or c’était le sabbat ce jour-là »). Cet homme paralysé durant 38 ans n’a recouvré la santé qu’après avoir rencontré Jésus et reçu la guérison miraculeuse qu’Il a donnée.

Jésus-Christ Fils de Dieu, Celui Qui a été crucifié pour nous libérer et ressuscité pour nous donner une nouvelle vie, Qui est notre véritable Sabbat ou Repos, Lui Qui nous invite en disant : « Venez à Moi, vous tous qui peinez sous la charge ; Moi, Je vous donnerai le repos. » (Matthieu 11 : 28)

À Dieu Seul soit la gloire. Amen.

Que Dieu vous bénisse.

Pasteur Andry.

FJKM 
BETELA FAHAMARINANA
PARIS

89, avenue Albert Petit

92220 Bagneux

fjkm.betelafahamarinana.paris@aol.com

Tél secrétaire : 06 28 25 45 58

email Pasteur : andryacps@gmail.com

  • White Facebook Icon
  • YouTube - Cercle blanc

© 2019 - FJKM BETELA FAHAMARINANA PARIS

fjkm-betelalogo.png